Slashers : monter deux activités différentes en même temps

14 juillet 2020

Avez-vous déjà entendu parler des “slashers” ? Il s’agit de personnes qui cumulent plusieurs activités professionnelles complètement différentes. Cela peut-être enseignant-cuisinier, graphiste-vendeur de baskets, rédacteur web-coach en relations humaines… Les “slashers” sont à la fois admirés pour leur polyvalence et regardés d’un drôle d’air. Comment peuvent-ils concilier deux métiers qui n’ont rien à voir entre eux, c’est ce que nous allons voir.

Avoir deux entreprises en même temps : est-ce légal ?

Commençons par clarifier les choses : en France, vous ne pourrez pas créer deux micro-entreprises. Toutefois, vous pouvez contourner ce problème en créant deux activités au sein de votre micro-entreprise. Ces deux dernières n’ont pas besoin d’avoir de lien entre elles, ni de faire partie de la même catégorie de cotisation. Rien ne vous empêche donc de commercialiser des coques de téléphone portable (catégorie des bénéfices industriels et commerciaux) et de donner des conseils RH aux entreprises (catégorie des bénéfices non commerciaux). Attention cependant à ne pas vous mélanger les pinceaux lors de votre unique déclaration à l’Urssaf. Le calcul des cotisations sera forcément un peu plus compliqué que si vous n’aviez qu’une seule activité.

Micro-entreprise et entreprise, est-ce possible ? Oui et non. Vous avez le droit d’être auto-entrepreneur et de faire partie d’une SARL ou d’une EIRL, si vous n’êtes pas le gérant majoritaire ou l’associé unique de cette dernière. Vous pouvez par contre sans problème cumuler micro-entreprise et gestion d’une SA ou d’une SAS.

Concilier deux activités, un challenge épanouissant mais difficile

Voilà pour la théorie, passons maintenant à la pratique. Créer et gérer sa propre entreprise demande beaucoup de temps et d’investissement, aussi bien physique que mental. Partant de ce postulat, est-ce vraiment réaliste de vouloir exercer deux activités si différentes en même temps… et de réussir ?

Faire un choix éclairé

Vous envisagez d’être à la fois professeur de piano et consultant sur le développement durable en entreprise, ? Commencez par réfléchir sérieusement à votre projet. Combien d’heures par semaine vous réclamera chacune des activités ? Dans quel matériel devrez-vous investir ? Aurez-vous des aides, des collègues ou collaborateurs ? Penchez-vous aussi sur la cause profonde de ce désir de polyvalence : s’épanouir pleinement, suivre une passion, ne jamais s’ennuyer ou faire plus d’argent par exemple. Certains ont le cœur qui balance entre deux activités et décident de commencer les deux en parallèle, puis d’opter quelques mois plus tard pour celle qui fonctionne le mieux. 

Organiser son planning

Une fois que vous êtes décidé à vous lancez dans votre nouveau rôle de slasher, gardez bien à l’esprit que bien séparer les deux activités est primordial pour réussir sur le long terme. Si vous essayez de faire tout à la fois, vous courrez droit à l’échec, sinon au burn-out professionnel. Vous pouvez décider par exemple de consacrer certains jours de la semaine à votre première activité et les autres jours à votre deuxième activité. Évitez les séparations du type : je suis développeur la journée en semaine et artisan sculpteur le soir et le week-end, à moins d’avoir une sérieuse motivation. Sinon, votre état d’énergie et votre vie privée risquent fort d’en pâtir sur le long terme…

 

Encore plus que si vous possédiez une seule entreprise, être slasher nécessite une solide organisation. L’idéal est de tout posséder en deux exemplaires pour ne pas se mélanger les pinceaux : deux boîtes mail professionnelles, deux plannings papier ou web, deux organisateurs de tâches, deux fichiers excel de comptabilité… On vante souvent les vertus du multitasking, mais la vérité est qu’il vaut mieux se concentrer sur une tâche à la fois pour être pleinement attentif et performant. Le jeu en vaut la chandelle et pourrait vous réserver de grandes joies professionnelles et personnelles si vous parvenez à vos fins.

Tags : , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire